Gérer les ressources humaines

Dans l’optique d’aider les entreprises dans leur recherche d’amélioration constante, la CCI de Troyes et de l’Aube développe des services d’accompagnement dédiés dans la gestion de vos ressources humaines

Mots-clés : #emploi, #recrutement
A- A A+

Recruter

Le recrutement d’un salarié est un investissement important pour une entreprise.

Le processus de recrutement en 8 étapes



1/ Définition du besoin de recrutement (fiche de poste)
2/ Recherche de candidatures



3/ Sélection de candidatures
4/ Sélection des candidats
5/ Décision d’embauche



6/ Accueil
7/ Intégration
8/ Suivi






Les typologies de contrat de travail

Contrat à temps plein ou à temps partiel, les nouvelles formes d’emploi ?

La première étape vous a permis de déterminer le rôle du futur salarié, sa mission et donc du temps nécessaire à la réalisation de celle-ci. Il est donc ensuite nécessaire de contractualiser ce besoin.

  • Le CDI : contrat « normal » ou de « droit commun »
  • Le CDD : contrat d’exception (remplacement d’un salarié en cas de maladie, congé longue durée, suspension de son contrat de travail, passage provisoire à temps partiel… ; accroissement temporaire d’activité ; emplois à caractère saisonnier)

La loi impose l’obligation d’un écrit, sauf pour le CDI à temps plein. Mais la plupart des conventions collectives font obligation de conclure par écrit tout contrat de travail à durée indéterminée.
Si la mission ne requière pas un temps plein :

  • Travail à temps partiel : durée inférieure à la durée légale du travail. Depuis le 1er janvier 2014, la durée minimale est fixée à 24 h hebdomadaires sauf cas particuliers
  • Temps partagé : forme d’organisation de l’emploi de personnes qui exercent leur activité au service de plusieurs entreprises, soit simultanément, soit sous forme de missions ponctuelles successives. Cette formule intéresse particulièrement les PME-PMI et les associations, par la souplesse que représente l’emploi d’un cadre en temps partagé. Ces entreprises sont alors en mesure de recourir ponctuellement aux compétences qui leur manquent en interne, dans le cadre d’un pic d’activité, d’un nouveau projet ou d’une réorganisation. Elles gagnent ainsi en réactivité, en flexibilité et en compétitivité.
  • Groupements d’employeurs : ils ont pour objectif de répondre aux besoins de compétences, saisonniers ou à temps partiel, de ses entreprises adhérentes, en mettant à leur disposition du personnel formé et compétent dans 2 ou 3 entreprises sur des périodes complémentaires.


Les contrats aidés



Actus - Aides à l’embauche

Aide au 1er recrutement : pour ceux qui viennent de créer leur entreprise, comme pour les artisans indépendants sans salarié, le recrutement du premier salarié est une étape symbolique et importante, mais parfois difficile à franchir.
Annoncée le 9 juin 2015 par le Premier ministre, cette mesure est destinée à aider les TPE non employeuses à faire le choix du recrutement. Elle s’applique à toute entreprise qui n’a pas eu d’employé depuis au moins 12 mois, et qui recrute un salarié en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois.
Elle s’élève à 4 000 euros sur 2 ans. Elle est versée par l’ASP (Agence des services et de paiement) pour les contrats de travail prenant effet entre le 9 juin 2015 et le 31 décembre 2016.

>> En savoir +


La recherche d’un candidat et les structures qui accompagnent

Les institutionnels et les associations :

Les privés :
> Agences d’intérim
> Cabinets de recrutement